Quand la création vous saute à la figure

Je suis sortie de la salle de cinéma avec un vertige et suis allée manger une crêpe trop salée à Saint-André des Arts. Le restaurant, déguisé en bateau, tanguait doucement autour de mon assiette. Bolée de cidre, embardée de conscience : le réel ne réplique-t-il jamais, lorsqu'on joue trop avec lui ?   L'Homme qui... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer